Arreter de fumer

Vous entendrez souvent un vrai fumeur, que vous inciterez à s’arrêter de fumer pour des raisons de santé, vous répondre : « M’arrêter de fumer ? Il n’en est pas question ! Pour moi, c’est mission impossible, je n’y arriverai jamais ! »

Que se cache-t-il derrière cette affirmation catégorique et sans appel ? Davantage, la peur de devoir renoncer à un plaisir, de ne plus résister au stress professionnel ou personnel, de prendre du poids, de ne pas arriver à compenser la sensation « d’être en manque », le tabac agissant, il faut l’avouer, un peu comme une drogue dont on a du mal, hélas, à se passer !

Mais un fumeur se pose-t-il la bonne question, c’est-à-dire : « Finalement est-ce que je n’allume pas une cigarette par réflexe plus que par nécessité ? »

Laissez votre commentaire à propos de cet article